Un employeur demande à un salarié de solder ses jours de RTT avant la fin de l’année.

Le salarié, n’ayant pas l’utilité de ces jours, décide d’en faire don, anonymement, à un de ses collègues, parent d’un enfant dont le domicile se trouve à l’étranger.

L’employeur refuse ce don.

A tort ou à raison ?

A raison
Le don de jours de repos ne peut pas se faire à destination de n’importe quel collègue.

Le don est seulement possible pour les collègues ayant la qualité de proche aidant, ayant un enfant décédé, parent d’un enfant âgé de moins de 20 ans atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident d’une particulière gravité rendant indispensables une présence soutenue et des soins contraignants ou engagé à servir dans la réserve opérationnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.