Joyeux 1er mai

Habituellement, la vente de fleurs et donc de muguet est réservée aux professionnels. 

Pourtant, le 1er mai, la tradition fait exception à la règle : la vente de muguet par les particuliers ou les associations sur la voie publique est tolérée. Elle est cependant soumise à certaines conditions, pour ne pas faire de concurrence déloyale aux fleuristes professionnels.   

Qui peut vendre du muguet le 1er mai ?

– Les professionnels.
Les non-professionnels et les associations, ce jour uniquement.

Où s’installer pour la vente ?

Sur la voie publique, à 40m minimum de tout fleuriste.
– Sans utiliser « d’installation fixe », comme une table.
– Dans les communes n’ayant pas pris d’arrêté spécifique pour interdire cette pratique.
– En respectant les mesures restrictives actuelles dues au contexte sanitaire.

Quel type de muguet peut-on vendre ?

La vente est tolérée sous certaines formes seulement :

– Les fleurs doivent être non cultivées, sans racines.
– Il doit s’agir de brins de muguet « sans adjonction de feuillage ou d’autres fleurs », vendus en petites quantités.
– Sans emballage, ni contenant.

Quelles sanctions en cas de non-respect des règles ?

La vente pourra être considérée comme étant réalisée « à la sauvette » et punie par une amende forfaitaire de 300€. Les peines peuvent être plus lourdes et aller jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 3 750€ d’amende, selon l’article 446-1 du code pénal.

Joyeux 1er mai à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.