Le départ anticipé pour carrière longue est accessible aux personnes qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans et qui ont cumulé un nombre de trimestres suffisant pour liquider leurs droits à taux plein.

Pour obtenir le nombre total de trimestres validés lors de votre départ en retraite, il faut additionner deux types de trimestres : les trimestres cotisés et les trimestres assimilés. Les trimestres validés pour la retraite ne correspondent pas aux trimestres de l’année civile mais à 150 fois le SMIC.

Les trimestres cotisés, qu’est ce que c’est ? 

Chaque année les cotisants peuvent valider 4 trimestres au titre de leurs périodes d’activités. Ils correspondent aux cotisations payées sur le revenu et versées aux caisses.

Les trimestres validés pour la retraite ne correspondent pas aux trimestres de l’année civile mais à 150 fois le SMIC. Il faut donc 1 537.50€ en 2021 pour valider un trimestre, soit 6 150 € pour valider 4 trimestres. Chaque période travaillée ouvre des droits. 

Les trimestres assimilés, qu’est ce que c’est ? 

Lorsqu’un cotisant n’est pas en activité pour différentes raisons, il lui est possible de bénéficier de trimestres dits assimilés. En effet, ces trimestres ne proviennent pas de cotisations, mais entrent en compte lors de la validation des trimestres. 

Les situations offrants ce type de trimestres sont : 

  • Le chômage, 
  • La maternité / paternité 
  • La maladie 
  • Le Service National et assimilé 

Les trimestres ne sont pas assimilés en illimité, il y a un plafond pour les catégories. 

  • 1 trimestre est accordé tous les 50 jours de chômage indemnisés.
  • 8 trimestres maximum, par enfant, peuvent être accordés pour la maternité (4 pour l’accouchement et 4 pour l’éducation). Pour les enfants nés après 2010, il est possible de partager les trimestres d’éducation entre le père et la mère. 
  • 1 trimestre est accordé tous les 60 jours d’indemnisation à compter de 2018. Les périodes peuvent être étalées sur l’année civile, sans se superposer.
  • 1 trimestre est accordé tous les 90 jours de service national.

Dans le cadre d’un départ anticipé pour carrière longue, les trimestres assimilés rentrent dans le calcul de la durée d’assurance. Mais attention, ils ne donnent pas les mêmes droits qu’un trimestre cotisé notamment pour les départs anticipés. 

Les trimestres assimilés et les trimestres cotisés n’ouvrent pas aux mêmes droits ! 

Les trimestres cotisés sont pris en compte en totalité pour un départ pour carrière longue mais pour les trimestres assimilés, ils sont comptabilisés à hauteur de :

> 4 trimestres pour le chômage, la maladie, l’armée
> 2 trimestres pour les situations d’invalidité
ATTENTION / Les trimestres de maternité ne sont pas pris en compte

Chaque période travaillée ouvre des droits et parfois un “petit job étudiant” peut vous permettre de valider un trimestre de retraite. Notre pôle Gestion de patrimoine peut retracer avec vous votre carrière et vous aider à faire un meilleur choix.