La santé au travail, un enjeu RH devenu stratégique

Webinar RH santé au travail

En partenariat avec Seine Ouest Entreprise et Emploi, Hélène Cavalié, notre responsable Pôle RH, interviendra dans un webinaire sur la santé au travail, un enjeu devenu stratégique dans le contexte actuel.

Date : Jeudi 2 décembre 2021 de 9h30 à 11h

Intervenants : Animé par Hélène Cavalié, Responsable Pôle RH chez DBF AUDIT Expert-comptable et commissaire aux comptes et Amel Hadjaj Bernaudin, Médecin du travail chez EDF Innovation Lab et coach professionnelle.

« Nous vous proposons, dans le contexte actuel, une discussion autour des enjeux de la santé au travail. Nous évoquerons également les relations possibles avec la Médecine du travail. Il s’agit de partager des réflexions pour vous permettre d’allier performance, prévention et qualité de vie au travail. »

Informations et inscriptions : cliquer ici

Deux de nos associés, Alexandre Vallette et Marie Dillenschneider, ont rejoint leurs confrères européens à Palma de Majorque, pour assister à la Conférence européenne du GMNI, notre réseau international de cabinets d’experts-comptables.

Ils se réunissent pour la première fois depuis 2 ans afin d’évoquer ensemble leurs actualités et d’échanger sur les difficultés rencontrées durant la crise sanitaire. 

Durant cet événement s’est également tenue en visioconférence l’édition internationale qui devait se tenir à New York et rassemblera donc les cabinets des 56 pays membres.

Membres du GMNI Europe en réunion
Membres du GMNI à table

Vie d’entrepreneur – Le parcours de Julien Moinet,
créateur de la société MJ SCOOTS

Julien Moinet, créateur de la société MJ SCOOTS, est client de DBF Audit depuis plusieurs années. Nous vous partageons son parcours.

L’histoire de Julien Moinet

Julien Moinet a commencé sa carrière en travaillant dans un magasin de scooter quand il avait 17 ans. À ses 27 ans, après 10 ans au service de son patron, il décide d’acheter son propre magasin à Sainte-Geneviève-des-Bois et de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

En 2016, fort de ses années d’expérience en tant qu’entrepreneur, il rachète sa société actuelle et fusionne ses deux commerces.

MJ SCOOTS

La société de Julien Moinet offre toute une gamme de services autour des scooters : vente, réparation, entretien… Tout est mis à disposition des clients pour se déplacer au mieux à deux ou à trois roues.  

M. Moinet est récemment devenu concessionnaire Piaggio, la marque leader du marché des scooters à trois roues, qui offrent plus de stabilité que les scooters classiques. Le magasin propose également différentes gammes de scooters, notamment la marque Vespa, très appréciée par les consommateurs pour l’aspect vintage de ses véhicules et leur haute qualité à l’italienne.

La crise de la covid-19 a bien sûr touché MJ SCOOTS comme les autres entreprises : en 2020, la majorité des ventes du magasin ont été réalisées après le premier confinement, rendant ainsi difficile l’organisation de l’approvisionnement. Les confinements successifs jusqu’en 2021 ont considérablement réduit l’activité de la société.

« Les ventes ont chuté progressivement jusqu’au mois de décembre 2020, où l’on est arrivés quasiment au plus bas. Ça a duré quelques mois. Mais tout cela est lié au covid. C’est la contrepartie du télétravail : les gens ne roulent pas, il n’y a donc pas besoin de faire d’entretien sur les véhicules… » nous confie Julien Moinet.

Cependant, le magasin a pu rester ouvert sans avoir à passer en activité partielle. Les aides demandées par MJ SCOOTS se sont donc cantonnées au PGE, en mars 2020, et à quelques aides ponctuelles sur le reste de la période.

À présent, beaucoup de nouveaux modèles ont fait leur apparition dans le magasin. Ce dernier sera également bientôt réemménagé à l’image de la marque Piaggio. Le passage récent de MJ SCOOTS à ce statut de concessionnaire lui garantira certainement de nouvelles ventes et nous espérons qu’il lui assurera une relance durable !

Magasin MJ SCOOTS-vie d'entrepreneur Magasin MJ SCOOTS, intérieur-vie d'entrepreneur

Le magasin MJ SCOOTS

Un accompagnement global par DBF Audit

DBF Audit accompagne Julien Moinet depuis plusieurs années. MJ SCOOTS profite d’un service global de la part des équipes du cabinet et la comptable responsable de son dossier, Sophie REAU, suit les activités de la société de très près.  

« Je suis plutôt content ! DBF Audit fait tout. Je ne suis pas comptable, je ne suis pas banquier, donc ce sont les équipes de DBF Audit qui gèrent tout. Ce sont elles qui s’occupent des fiches de paie, des déclarations, de la TVA et de tout ce qui s’ensuit. Et bien sûr dès que j’ai besoin d’un conseil, j’appelle ! Il y a toujours quelqu’un qui connaît mon dossier. », nous a affirmé Julien Moinet.

Et quand nous lui avons demandé s’il recommanderait les services de DBF Audit, nous avons découvert qu’il le faisait déjà : son ancien patron, celui qui l’a suivi durant tout son apprentissage et lors de ses premiers pas dans le monde de la vente de scooters, a choisi l’année dernière de faire suivre son entreprise par DBF Audit.

Nous sommes très fiers que l’expertise de nos équipes puisse aider les entrepreneurs
comme Julien Moinet à développer leurs activités.

Une question ? Un projet de reprise ?

MJ SCOOTS
Concessionnaire exclusif Piaggio, Vespa, Gilera et Aprilia

Adresse : 
68 ter route de Corbeil 91360 Villemoisson-sur-Orge

Visitez leur site web

Couverture N2C

Vie d’entrepreneur, N2C, 25 ans de relations avec DBF AUDIT

Il y a 25 ans, l’entreprise N2C a choisi de faire appel
à DBF AUDIT pour être épaulée dans son développement.

Pour mettre ces années de collaboration à l’honneur, nous avons rencontré la secrétaire comptable de N2C, Sylvie Vaglio. Cela fait justement 25 ans qu’elle travaille pour la société, et 25 ans également qu’elle échange très régulièrement avec Sophie REAU, cheffe de mission comptable chez DBF AUDIT. Nous lui avons posé quelques questions sur les relations entre N2C et le cabinet.

N2C, Numerical Control Computer

N2C est une petite entreprise de 3 salariés offrant des services complets autour de la CFAO, la conception et fabrication assistée par ordinateur.

La société commercialise un produit américain, Master CAM, aux sociétés de mécanique des secteurs du médical, de l’aéronautique et de la mécanique générale. Ce type de logiciel étant complexe à prendre en main, N2C offre un service de formation de 5 à 10 jours à destination de ses clients en complément des licences, afin de faciliter la prise en main et l’utilisation de l’outil. Elle se charge également de l’installation sur site et des dépannages des réseaux entre le logiciel et les machines-outils de leurs clients.

L’entreprise vend principalement à des petites PME. Il s’agit pour la plupart d’entreprises françaises mais aussi de quelques entreprises en Afrique du Nord, principalement en Tunisie et au Maroc.

Une collaboration de longue date avec DBF Audit

Sylvie Vaglio est responsable des aspects administratifs et comptables de l’entreprise. Sa collaboration avec les équipes de DBF Audit, et plus particulièrement Sophie REAU, cheffe de mission comptable en charge du dossier, dure depuis 25 ans !

La société profite d’un accompagnement global et continu de la part du cabinet. « Je fais essentiellement les enregistrements des pièces comptables et Sophie s’occupe du reste. », nous confie-t-elle. « Effectivement l’accompagnement est plus important lors des bilans mais même en temps normal j’appelle dès que j’ai un doute sur un enregistrement, une écriture… Ça marche comme ça entre nous depuis toujours. ». Sylvie Vaglio a également ajouté que pour les questions plus complexes, le gérant de la société échangeait lui-même avec Sylvain Godin, l’un des associés du cabinet.

Quand nous lui avons demandé si elle recommanderait DBF Audit, Sylvie Vaglio nous a assuré « Oh oui, moi j’adore notre relation avec Sophie, elle est très professionnelle. », « Je ne voudrais pas changer de comptable ! » a-t-elle conclu avec un sourire. 

Nos experts peuvent vous accompagner dans le développement de votre société sur le très long cours, comme nous le faisons avec N2C depuis plus de 25 ans.

Une question ? Besoin  d’aide ?

N2C, Numerical Control Computer
Centre de compétence Mastercam

Adresse :
7 rue du Dr Charcot 91420 Morangis

Visitez leur site web.

Le parcours de Guillaume Libaude, repreneur du 

restaurant La Nonna

Découvrez un nouveau format mensuel mettant à l’honneur nos clients et leur vie d’entrepreneur.  

« Pour reprendre une entreprise, il faut être très bien entouré. »
C’est la conviction de Guillaume Libaude, propriétaire du restaurant La Nonna situé à Croissy.

Client de DBF AUDIT depuis maintenant plusieurs années, Guillaume Libaude a eu la gentillesse de répondre à nos questions lors de notre visite dans son restaurant La Nonna, qu’il rénovait alors.
Il nous a reçues dans le bureau de direction, chaleureux et décoré avec goût, situé en haut du restaurant.

 

Aux origines

Lorsque M. Libaude s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale en montant un dossier pour racheter le fonds de commerce du restaurant La Trattoria, ce n’était pas par hasard. Ce restaurant, véritable institution à Croissy depuis 1971, a vu des générations successives d’habitants se délecter de ses plats italiens traditionnels.

« J’ai pu venir avec mes parents quand j’étais tout petit, donc c’est le restaurant de mon enfance. J’habite à 5 min à pied d’ici et un jour mon père m’avait dit ‘’Tu rachèteras la Trattoria’’ », nous raconte Guillaume Libaude avec un sourire. Sans vraiment croire à ce que lui disait son père, il a tout de même gardé cette idée dans un coin de son esprit. Les Libaude, famille arrivée en 1870 à Croissy, sont entrepreneurs de génération en génération, c’était donc naturel que le jeune Guillaume Libaude se destine à entreprendre.

Après une longue carrière dans l’événementiel, « arrivé à un âge où on aspire à se rapprocher de chez soi », il s’est lancé un défi de taille : racheter le fonds de commerce de La Trattoria et redonner son aura perdue à ce lieu vieilli par les années. 

Le rachat du fonds de commerce

Le rachat d’une entreprise est un projet de longue haleine, qui demande des ressources et diverses expertises. M. Libaude a de plus racheté ce restaurant au Tribunal de commerce, ce qui a compliqué le travail, car il devait faire face à d’autres entrepreneurs désireux de tirer leur épingle du jeu.

Soutenu par son cabinet d’avocats et par DBF AUDIT, en pleine période estivale, Guillaume Libaude s’est lancé dans l’aventure en travaillant longuement la constitution du dossier de rachat. « On était nombreux. Il fallait être au plus juste pour pouvoir remporter le marché. » nous précise-t-il en nous relatant son expérience.

Les secrets de la réussite

Le rachat a été un succès. Guillaume Libaude a pu remporter le fonds de commerce et se lancer dans le développement de son nouveau restaurant.

Il le renomme La Nonna, en honneur à sa mère, surnommée ainsi avec affection par les petits-enfants de la famille Libaude. La reprise des activités est rapide : « C’est une institution de 50 ans, donc tout le monde est revenu directement manger ici. On avait une clientèle d’habitués qui venait déjeuner dans le restaurant tous les midis. »

Guillaume Libaude n’évolue pas seul. C’est le secret de sa réussite. Il aime s’entourer pour gérer son activité, notamment de sa famille. La nonna, sa mère, veille à la création des cartes et apporte sa touche personnelle en proposant ses recettes italiennes. Sa sœur, Marie, est elle aussi à l’œuvre et participe à la gestion du restaurant en relation avec DBF AUDIT.

Le restaurant La Nonna

Surmonter la crise et renouveler la formule

Touché, comme tous les commerces, par la crise sanitaire et les restrictions gouvernementales, Guillaume Libaude nous précise qu’il a eu de la chance : ses fonds étaient suffisants pour survivre à la période et attendre le versement des aides gouvernementales obtenues avec l’aide de Thibault Renon, chef de mission chez DBF AUDIT, en charge de l’accompagnement du restaurant.

Cette période a même été pour lui l’occasion de repenser le positionnement de son restaurant.
« Pour fêter ses 50 ans, je le rénove entièrement. Je me suis lancé un grand défi, on va voir le résultat. » nous confie-t-il en souriant. Rafraichir la décoration du lieu, aérer les espaces pour permettre aux convives de se restaurer dans le calme, moderniser les événements proposés le weekend (concerts, animations, événements d’entreprises), tout en proposant une cuisine italienne traditionnelle préparée avec des produits directement importés d’Italie… rien n’est laissé au hasard.  

Un conseil à de futurs repreneurs ?

L’histoire de Guillaume Libaude est le témoignage d’un succès. Lorsque nous lui avons demandé quels conseils il donnerait à de futurs repreneurs, il s’est confié, convaincu : « C’est compliqué d’être seul. Dans la vie de tous les jours être seul, ce sont des difficultés supplémentaires. Je pense que pour reprendre une entreprise il faut être très bien entouré. Pouvoir compter sur des entreprises spécialisées aide fortement à la réussite. » C’est en tout cas ce qui participe à la sienne et à celle de sa société.

                                                     

Thibault Renon, expert-comptable DBF AUDIT,
et Guillaume Libaude, président du restaurant La Nonna

DBF AUDIT est fière de pouvoir accompagner les entrepreneurs dans leurs projets.
Une question ? Un projet de reprise ?

Restaurant La Nonna
Ses portes ont réouvert le 15 septembre 2021 !

Adresse :
1 Av. du Général de Gaulle, 78290 Croissy

Visitez leur site web.

   

Joyeux 1er mai

Habituellement, la vente de fleurs et donc de muguet est réservée aux professionnels. 

Pourtant, le 1er mai, la tradition fait exception à la règle : la vente de muguet par les particuliers ou les associations sur la voie publique est tolérée. Elle est cependant soumise à certaines conditions, pour ne pas faire de concurrence déloyale aux fleuristes professionnels.   

Qui peut vendre du muguet le 1er mai ?

– Les professionnels.
Les non-professionnels et les associations, ce jour uniquement.

Où s’installer pour la vente ?

Sur la voie publique, à 40m minimum de tout fleuriste.
– Sans utiliser « d’installation fixe », comme une table.
– Dans les communes n’ayant pas pris d’arrêté spécifique pour interdire cette pratique.
– En respectant les mesures restrictives actuelles dues au contexte sanitaire.

Quel type de muguet peut-on vendre ?

La vente est tolérée sous certaines formes seulement :

– Les fleurs doivent être non cultivées, sans racines.
– Il doit s’agir de brins de muguet « sans adjonction de feuillage ou d’autres fleurs », vendus en petites quantités.
– Sans emballage, ni contenant.

Quelles sanctions en cas de non-respect des règles ?

La vente pourra être considérée comme étant réalisée « à la sauvette » et punie par une amende forfaitaire de 300€. Les peines peuvent être plus lourdes et aller jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 3 750€ d’amende, selon l’article 446-1 du code pénal.

Joyeux 1er mai à tous !

Les commerces d’Île-de-France affectés par le confinement de mars 2021 ont la possibilité de bénéficier à nouveau d’une aide au loyer forfaitaire de 1000€.

Cette aide au loyer avait déjà été mise à disposition une première fois en janvier 2021 pour aider les commerces à honorer leurs loyers de novembre 2020. L’attribution de cette aide d’un montant de 1000€, forfaitaire, était proposée aux commerces remplissant certaines conditions d’éligibilité, quel que soit le montant de leur loyer.

L’aide est aujourd’hui à nouveau proposée aux commerces !

L’Ordre des experts-comptables franciliens s’est engagé aux côtés de la Région Île-de-France afin d’aider un maximum de commerçants à bénéficier de l’aide au loyer et de manière générale à soutenir les petites entreprises dans leur relance.

Nos experts-comptables restent à votre disposition pour vous aider à déposer vos demandes, notamment à établir une attestation relative à l’effectif exprimé en ETP et au chiffre d’affaires.

Si vos comptes n’ont pas été attestés par un expert-comptable du cabinet, une attestation est téléchargeable ci-dessous. Elle sera à joindre à votre demande.

Une aide au loyer pour les commerces impactés par les mesures gouvernementales

Depuis plus d’un an, les commerces de d’Île-de-France sont durement touchés par les restrictions gouvernementales. L’aide forfaitaire de 1000€ avait été proposée en janvier 2021, elle est reconduite pour aider les commerces impactés par le 3e confinement. 

L’aide au loyer est reconduite auprès des commerces, entreprises artisanales, indépendants et sociétés, qui sont soumis à l’interdiction d’accueil du public ayant pris effet le 20 mars 2021.

L’aide au loyer est étendue à certaines catégories des secteurs de l’hôtellerie et de l’événementiel autorisées à ouvrir, mais qui ont subi une forte baisse d’activité.

Qui peut bénéficier de l’aide au loyer et sous quelles conditions ?

Les commerces de proximité, bars, hôtels, restaurants et artisans (sociétés ou indépendants), dont l’établissement est situé en Île-de-France, créés avant le 15 octobre 2020.

Cette aide est également soumise à d’autres critères d’éligibilité :

Aide au loyer reconduite, liste illustrée des critères d'éligibilité pour obtenir l'aide au loyer pour mars 2021

Quelles démarches effectuer pour obtenir l’aide au loyer ? 

Vous pouvez déposer votre demande sur la plateforme dédiée à l’aide au loyer qui est accessible du 8 avril au 7 mai 2021. Cette aide forfaitaire d’un montant de 1000€ sera versée dans un délai d’un mois aux entreprises éligibles ayant fait la demande.

Important :

Il vous faudra compléter votre dossier de candidature par une attestation d’un professionnel de l’expertise comptable relative à l’effectif exprimé en ETP et au CA.

 

Nos experts-comptables vous accompagnent dans vos démarches !

Vous êtes client du cabinet ? Nous vous invitons à contacter vos interlocuteurs habituels dès que possible d’afin de déposer votre dossier avec toutes les pièces justificatives dans les temps.

Vous n’êtes pas encore client du cabinet ? Vous pouvez envoyer une demande en remplissant le formulaire ci-dessous. Nous vous contactons dans les meilleurs délais.